• Matsumoto Rangiku

    Matsumoto Rangiku

    Matsumoto Rangiku
    Zanpakutō : Haineko (Chat de cendres)
    Shikai: Miaule, Haineko
     
    Matsumoto Rangiku est la vice-capitaine de la 10e division
    Zanpakutô de Rangiku, au repos, ressemble à un simple katana, avec pour unique particularité que sa garde à la forme d’une tête de chat.


    Shikai:
    Haineko est un zanpakuto de type feu, lorsqu'elle l'active, après avoir prononcé la formule « Unare ( Rugis)! Haineko ! », son zanpakuto se transforme en cendres qui se dispersent dans les airs, un peu comme le Senbonzakura de Kuchiki Byakuya, et de même manière, Rangiku pet contrôler les mouvements de ces cendres. Celles-ci peuvent alors trancher des objets aussi facilement que le ferrait une lame.

    Bankai:
    Rangiku ne maîtrise pas encore son bankai.

    Date de naissance /Age: Inconnu (anniversaire : 29 septembre, date choisie par Ichimaru Gin) 
    « Gin… Quel nom étrange… »

    Description Physique:
    Si vous demandez aux hommes, qu’ils soient shinigamis, humains, vizards ou même arrankars, ils vous dirons que Rangiku est une très belle femme dotée généreusement par la nature d’atouts naturels non discutables et sincèrement appréciables…
    Mais prenons à présent un peu plus de recul et d‘objectivité, et voyons autre chose que le détail qui saute aux yeux. Rangiku est une femme assez grande et mince de 1 m 72 pour 57 kilos. Elle laisse librement flotter sa longue chevelure rousse, telle une cascade de feu encadrant son joli visage. Ses yeux ressemblent aux eaux des océans, véritables miroirs de son âme. Ils sont d’un beau bleu clair et limpide lorsqu’elle est d’humeur joyeuse, mais ils peuvent aussi s’assombrir lorsqu’un orage gronde ou se prépare dans les tréfonds de son âme… Le grain de beauté qu’elle possède dans le coin droit de son visage juste en dessous de sa lèvres inférieure, ajoute encore à son charme et pimente un peu son visage de madone. Mais de sainte, elle n’en a que le visage, car cette image se brise rapidement devant la tenue que porte la demoiselle… En effet, même si elle porte la tenue traditionnelle des shinigamis, il est indéniable qu’elle l’a personnalisée à son goût, afin de mettre tous ses atouts en valeur… Alors attention les yeux : grand décolleté, grande ceinture blanche pendante permettant d’y accrocher l’insigne des lieutenants, petit foulard rose pour colorer un peu tout cela, et sans oublier le collier à la longueur savamment choisie pour mettre en valeur certains détails de sa personne, chaud devant, voilà Matsumoto Rangiku !!